Permis bateau option eaux intérieures : les particularités

Naviguer en eaux intérieures, rivières, fleuves, canaux nécessite un permis bateau option eaux intérieures quand le voilier embarque un moteur d’une puissance supérieure à 4,5 kW. Comment obtenir ce permis ? Quelles sont ses particularités ? La réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’on entend par permis bateau option eaux intérieures ?

Vous souhaitez découvrir des fleuves, rivières ou lacs avec un bateau d’une puissance supérieure à 6 chevaux lors de vos vacances. Dans cette optique, vous devez avoir un permis bateau option eaux intérieures. Le document permet à son titulaire de conduire un navire de plaisance à moteur de longueur inférieure à 20 mètres. Pour passer le permis de plaisance option eaux intérieures, il faut avoir 16 ans minimum. Si vous êtes un passionné de voyages, il est nécessaire d’avoir un permis de Plaisance puisqu’actuellement il existe un type d’hébergement insolite, mais qui promet un séjour plein d’originalité : les vacances en péniche. Cet hébergement pas comme les autres vous permet d’habiter dans un bateau durant votre séjour. Seulement, il faut être titulaire d’un permis particulier.

Formation théorique préalable au passage du permis bateau option eaux intérieures

Faire un examen pour obtenir un permis bateau option eaux intérieures n’est pas une mince affaire. Vous devez passer l’épreuve du code qui consiste en une interrogation sur les règles générales de navigation sur fleuves, rivières et canaux. Comme évoqué ci-haut, vous devez avoir 16 ans. La durée de la formation théorique doit être supérieure à 5 heures. Le programme de formation tourne autour de la navigation entre autres les caractéristiques des voies et plans d’eau et le conditionnement de stationnement et d’amarrage. Après avoir passé l’examen théorique, vous devez encore suivre une formation pratique. Cette dernière doit être préparée dans une école de formation agréée.

Permis option eaux intérieures : Quid de l’extension grande puissance ?

Le permis bateau option eaux intérieures permet seulement de conduire un bateau inférieur à 20 mètres. Si vous souhaitez piloter un navire de plaisance de plus de 20 mètres, il vous faudra un permis extension grande puissance. Autrement dit, ce document permet de conduire tout bateau de plaisance à moteur. Pourtant, le titulaire doit avoir l’âge de 18 ans. Pour obtenir le permis, vous devez passer un examen théorique et pratique, sauf si vous êtes titulaire d’un permis côtier. Dans ce cas précis, vous êtes dispensé de l’épreuve pratique pour le fluvial. Le permis vous permet de naviguer de jour comme de nuit et vous êtes illimités concernant la puissance du moteur.

Passer son permis bateau : l’importance de bien choisir un bateau-école
Quels sont les prix des différents permis bateaux ?